Les dessous du hockey féminin par Forward Morges

Les dessous du hockey féminin par Forward Morges

Créée en 2015, l’équipe du Forward Morges Féminin continue son bonhomme de chemin. Cette saison, elle évoluera en LND avec toujours les mêmes objectifs : plaisir et progrès. De plus, et comme chaque année, elle sort son calendrier sexy pour remplir les caisses.

Composée de copines venant du hockey plaisir, le club de Morges version féminine évolue et accueille des filles tout âge, de tout horizon et de tout niveau. La plus jeune, Amélia, a 12 ans et la plus « vieille » a 39 ans. Il y a des débutantes et des joueuses aguerries, comme Johanne Schnitzbauer qui a fait ses débuts en LNB cette année, alors qu’elle ne pratique le hockey que depuis trois ans!

Marion Fisher, joueuse du HC Forward Morges Féminin

Coach de Forward Morges Féminin, Marion Fisher: « Je dois faire preuve de psychologie et de diplomatie. » (Crédit photo: Kevin Schaller)

Pour cette saison, la formation compte près d’une vingtaine de licenciées. Encadrées par un staff motivé et de qualité, les filles visent la première partie du classement. Marion Fisher est la head coach. Cette année, à la demande de l’équipe, elle doit exiger plus de discipline. « Ça a été discuté ensemble. Du coup, l’autre jour, j’ai poussé ma première gueulée, sourit-elle. En revanche, et au vu la disparité, je dois faire preuve de psychologie et de diplomatie. Je ne peux pas parler de la même manière à une adolescente qu’à une mère de famille. »

Mieux vaut être Couche-Tard pour s’entraîner

L’autre consigne est de toujours ressortir le positif de chaque situation. « Je préfère cette notion, plutôt que de venir critiquer sans cesse le travail mal accompli. Ce n’est pas ma philosophie. » Les directives sont distribuées lors des entraînements qui ont lieu deux fois par semaine à des heures peu convenables, entre 21h30 et minuit. Cependant, la passion prime, et il faut en avoir quand tu pratiques le hockey et que tu es une femme.

HC Forward Morges Féminin

Le HC Forward Morges Féminin s’est imposé 15-5 pour sa première rencontre de championnat. (Crédit photo: Stefan Esslinger)

Ce sport n’en est qu’au début de son développement en Suisse. Les résultats de l’équipe nationale lors des récents Jeux olympiques ont contribué à donner un coup de fouet au hockey féminin. « La difficulté débute à l’âge de 12 ans, explique l’ancienne joueuse de Lausanne. En effet, jusqu’à cet âge, les filles peuvent évoluer avec les garçons. Ensuite, cela se gâte, car il y a très peu de structures juniors dans notre pays. » En revanche, dès 12 ans elles peuvent déjà patiner avec les actives en LNC et LND.

Pas de charge

« La solution serait de les intégrer plus longuement auprès des équipes masculines, peut-être jusqu’à 16 ans, voire plus, continue la jeune femme de 26 ans. Mais je comprends aussi que l’aspect physique est important. » Les charges n’existent pas dans le hockey féminin, alors que les hommes commencent gentiment à rentrer dans « ce jeu » dès le début de l’adolescence.

Morges profite de plusieurs filles qui sont passées par des Mouvements juniors. « C’est un net avantage de les avoir avec nous, explique Marion Fisher. Elles sont plus disciplinées, plus à l’écoute et possèdent également un niveau technique supérieur. » Elle, par exemple, a démarré à Meyrin, à 17 ans, avant de migrer vers Lausanne pour évoluer en LNB. Mais à un moment, elle a dû choisir. « Personnellement, je ne pense pas que c’est possible de conjuguer le fait d’être sur le banc et sur la glace. J’ai donc décidé d’arrêter « ma carrière ». En revanche, je joue encore en « corpo » avec les Services Industriels genevois avec qui on a fait deuxième la saison dernière. »

Calendrier du HC Forward Féminin

Page de couverture du calendrier 2019 en avant-première (Crédit photo: Yannick Colaizzi Photography)

Calendrier en vente pour 25 francs

Financièrement, pratiquer le hockey sur glace est coûteux, « même » pour les femmes. La cotisation annuelle pour l’équipe de Morges se monte à 600 francs. « Mais, avec les sponsors on s’en sort pour moitié prix, et nous faisons chaque année un calendrier sexy ! » Celui-ci, tiré entre 250 et 300 exemplaires, est vendu 25 francs. « Et il connaît beaucoup de succès », confirme Marion Fisher. De plus, il permet également de balayer les préjugés de « camionneuses » ou autres sobriquets qui n’ont franchement plus lieu d’être entendus dans le hockey féminin.

Plus d’information: Site internet du Forward Morges Féminin
Pour la commande du calendrier: Calendrier du Forward Morges Féminin

Première victoire contre le Club des Patineurs

Samedi 20 octobre, Forward Morges s’est imposé sur le score sans appel de 15-5 face au Club des Patineurs du Val de Travers pour son premier match de championnat. Prochaine rencontre, samedi 27 octobre avec le derby lémanique contre Genève Servette à 20h15 à la patinoire de Morges.

Categories: Féminines

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

*

code